Terrasse : permis de construire ou demande de travaux ?

Comme toute autre nouvelle construction. Construire une terrasse nécessite un permis de construire de terrasse. Qu’entend-on par permis bâtir une terrasse ? Comment faire pour obtenir un permis bâtir terrasse ? Les caractères de terrasses soumises à un permis.

Qu’entend-on par permis bâtir terrasse ?

Un permis de construire de terrasse est un document officiel relatif et respectant le plan urbanisme délivré par la commune autorisant la réalisation de la terrasse ou de tous autres travaux y afférents suivant les spécificités imposées par la mairie. Sa requête est gratuite pour le propriétaire, mais payante en cas d’un architecte engagé. Mais comment faire pour obtenir un permis de construire terrasse ?

Comment faire pour obtenir un permis bâtir terrasse ?

Pour obtenir un permis de construire de terrasse, deux pratiques peuvent adaptées par la personne intéressée. Se rendre directement à la mairie pour retirer tous les dossiers et pièces jointes nécessaires pour établir la demande. Puis déposer la demande auprès du service communal chargé de la délivrance du permis. Une autre pratique rapide et efficace est de télécharger sur internet dans le site du service public les documents appropriés. Mais cela nécessite un envoi postal en lettre recommandée de tous les documents remplis adressés à la mairie concernée. La délivrance peut atteindre deux ou trois mois après le dépôt. Mais les terrasses soumises à un permis de construire doivent remplir les conditions et caractères techniques appropriés.   

Les caractères de terrasses soumises à un permis

Des normes techniques devraient être respectées concernant la mise en place des terrasses. Tout d’abord, les matériaux de construction à utiliser doivent être de nouveaux matériaux, mais non pas d’occasions. Comme les tuyaux en PVC, les bois ainsi que les autres composites nécessaires. Mais les types de terrasses autorisés sont les surélevées avec une hauteur de 60 cm. Il en est de même pour les terrasses de plain-pied couvertes et les autres non couverts qui ne devraient pas être sur le pilotis et moins de 60 cm.  Concernant les terrasses sur étage, elles sont contraires de la terrasse de plain-pied. Elles se placent au niveau de l’étage, mais pas sur le sol. Elles nécessitent un permis de construire de terrasse, délivré par la Commune où se trouve la maison. Le toit-terrasse est parmi les terrasses autorisées. En fait, les terrasses qui sont surélevées avec une hauteur de 60 cm doivent être soumises à un permis de construire, il en est de même pour la toiture avec une superficie de 20 m².

Réaliser des travaux d’aménagement extérieur en bois
Terrasse : choisissez le bon éclairage !