Souffleur de feuilles, quel modèle choisir ?

Se débarrasser des feuilles mortes qui ensevelissent le jardin et la cour peut parfois être un travail pénible. La technologie a permis aujourd’hui l’utilisation d’un souffleur pour que la tâche soit à la fois facile et plaisante. Il existe en général deux grands types, mais le modèle dépend de plusieurs points importants.

Les caractéristiques importantes d’un souffleur

Avant de choisir lors de l’achat d’un souffleur, il faut connaître qu’il existe 2 types de ce « râteau électrique » : le souffleur électrique et celui thermique. Ce qu’il ne faut pas oublier c’est que le choix de ce matériel doit dépendre grandement des besoins : les avantages qu’offrent le type de motorisation, la puissance, la performance, et l’ergonomie seront choisis en fonction du type de terrain, la surface à nettoyer, le lieu (si à proximité de source électrique)… Sur la boutique en ligne Smaf Touseau, il existe plusieurs modèles de souffleur STIHL et autres marques pour avoir une idée sur la question.

Un modèle à usage domestique

Le choix d’un souffleur dépend premièrement de son utilisation. Pour les usages domestiques, surtout pour ceux qui vivent en centre-ville, le modèle électrique est le plus conseillé : silencieux, il est aussi très léger et donc moins encombrant. Le fil peut certainement causer un gène lors de son utilisation, mais il existe aussi des modèles avec une batterie lithium. Peu polluante, leur puissance varie entre 750 à 3000 W, mais le problème c’est que leur autonomie ne dépasse pas l’heure pour les modèles les plus puissants. Ensuite, il faut souligner que la surface à travailler doit être peu importante, car à part l’autonomie, l’intensité de jet d’air est aussi limitée ! Cependant, son poids et son ergonomie font de lui un appareil idéal pour toutes tâches domestiques.

Un modèle puissant pour de grandes surfaces

Le modèle thermique convient à l’usage professionnel tel le souffleur STIHL. Plus puissant et plus performant, il est doté d’un moteur à essence et capable de nettoyer une surface de plus de 2000 m². Porté généralement sur le dos grâce à un harnais, ce modèle est plus lourd, car son moteur peut être à 2 ou à 4 temps selon les besoins. Il est dans ce cas très bruyant, mais son autonomie est aussi plus importante que celui du modèle électrique à batterie. Il est possible de varier la vitesse : il existe une option qui permet de moduler la puissance de soufflage et oscille entre 25 à 70 cm3. Son principal inconvénient est sa grande taille, car il varie entre 4 à 18 kg contre 3 à 6 pour un modèle électrique. Mais cela n’empêche guère d’admettre sa grande efficacité surtout pour les grandes surfaces.

Quelles sont les principales différences entre une tronçonneuse et une élagueuse ?
Quel type de motorisation choisir pour sa débroussailleuse ?